"Un amoureux des blessés de la vie" (Bernard Peyrous)
Conférencier, poète, prédicateur, thérapeute du coeur humain, évangélisateur acharné



André Daigneault est né à Montréal en 1938 dans le quartier ouvrier Saint-Henri. Il a passé son enfance et son adolescence à Verdun.

Il est fils unique. Ayant dans son enfance une santé fragile et par conséquent non amateur de sport, il est devenu un lecteur infatigable: romans, poésie, psychologie, tout l'intéresse.

Il travailla quelques années chez Seagram, tout en prenant des cours à l'Université de Montréal en poésie et en littérature.

Avant l'âge de vingt ans, le Christ n'était pas pour lui quelqu'un de vivant; il aurait déjà dit : « Je faisais semblant d'être heureux, mais le Christ m'attendait.

J'ai vécu autour de la vingtaine quelques années difficiles. Je me cherchais et je ressentais un vide dans mon cœur".

 

"C'est la conversion d'un ami qui a ouvert une brèche dans mon cœur. Je me posais des questions: "Pourquoi était-il si heureux? Quel appel Dieu lui avait-il lancé?"

Un bon vendredi soir je me suis acheté une bible avant d'aller passer une fin de semaine dans une auberge dans le nord de Montréal.

J'ai ouvert cette bible et je suis tombé sur ce passage de l'évangile de Jean : «Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix et ce n'est pas comme le monde la donne que moi je vous la donne. » Cette phrase m'a ébranlé. Le lendemain matin je suis entré dans une église et un prêtre confessait. J'ai senti le désir de me confesser. J'ai avoué mes fautes et j'ai senti l'amour de Dieu m'envahir au moment de l'absolution. J'ai ressenti une paix profonde m'envahir.

J'ai entendu dans mon cœur un appel. Je ne pouvais plus être le même homme.

L'amour miséricordieux du Père m'avait touché".

Présentation